Un observatoire pour comprendre la Garonne.

Photo, Gens de Garonne. Bastien et Aurélien, les stagiaires.
Dans le cadre de leur Master 1 de formateur en développement durable, réalisé à l'ESPE d'Agen, deux étudiants Bastien Lamarque et Aurélien Aiglon, ont œuvré de janvier à mars 2014 pour la création d'un observatoire en bord de Garonne.
C'est au cœur du petit village de Couthure-sur-Garonne à proximité de Marmande ( Lot-et-Garonne ) et en étroite collaboration avec les salariés de la Maison des gens de Garonne, centre d'interprétation du fleuve et de sa vallée, que les étudiants ont mené leur mission.
Cette structure touristique qui dépend de l'Office de Tourisme du Val de Garonne propose un ensemble d'activités retraçant la vie quotidienne des habitants du village ( ciné-spectacle ), présentant le système de protection du village face aux crues ( maquette animée ), sensibilisant à la biodiversité ( ciné 3D ).

Une mission complexe
La difficulté de la mission était de réaliser le diagnostic permettant de déterminer le lieu le plus approprié pour implanter l'observatoire. Il ne fallait pas perdre de vue que le village est inondable, ce qui implique la prise en compte de nombreux paramètres afin de créer un cheminement reliant le village à l'observatoire.
" Pendant un mois nous avons porté une attention toute particulière à la phase de diagnostic, ce qui à nécessité un travail rigoureux pour partir sur de bonnes bases. " Affirme Bastien, l'un des deux étudiants.
Photo, Aurélien Aiglon. Crue à Couthure-sur-Garonne, février 2014

Un avenir durable
Au terme de ce stage, la Maison des Gens de Garonne était satisfaite des propositions des deux étudiants et s'est engagé à réaliser l'observatoire au plus vite grâce aux éléments qu'ils ont laissé à disposition concrétiser le projet ( les plans de l'observatoire et les maquettes pour la création des panneaux pédagogiques à destination du grand public ). Ainsi, sur cet observatoire, les visiteurs seront sensibilisés à la biodiversité ( la faune, la flore ) présente dans les écosystèmes de la Garonne.


Pour suivre la concrétisation de ce projet rendez-vous sur le site de La Maison des Gens de Garonne.

Publié par Bastien et Aurélien.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le Baliste, présent dans le bassin d’Arcachon, serait-il un marqueur du changement climatique ?

L'énergie marémotrice: une énergie en développement